Petite actu …..

Le toilettage animalier consiste à réaliser des soins esthétiques sur les animaux, généralement chien ou chat. Les opérations de base pratiquées portent sur l’hygiène corporelle et des soins dits de beauté.
En activité connexe, le toiletteur peut vendre des accessoires (coussins, cages de transport, produits de soins, laisses, colliers, aliments, etc.).
Attention : le toiletteur ne doit pas empiéter sur des professions réglementées connexes, telles que les soins vétérinaires.

Métier du Toiletteur

Le toiletteur est un professionnel qui s’occupe du toilettage des animaux familiers : hygiène et entretien du poil, coupe des griffes, épilation des oreilles, tonte ou coupe ciseau du poil, ou simplement un bon brossage permettant le démêlage et le retrait du poil mort. Le chien est l’animal qui est le plus toiletté, mais le chat est de plus en plus présent dans les salons de toilettage et reste toutefois plus difficile à toiletter que le chien.

Le toiletteur animalier est un professionnel à part entière : le métier ne s’improvise pas. Il doit avoir les connaissances et compétences nécessaires pour exercer, tant en biologie animale, cynotechnie, techniques gestuelles qu’en relation commerciale et en comptabilité. Sans oublier qu’en tant que professionnel, il se doit de savoir gérer son entreprise. Le toiletteur animalier, en plus de l’aspect hygiène (lavage, etc.) de l’animal qui lui est confié, doit être capable, de par son travail, de mettre en valeur les qualités morphologiques et de masquer les défauts de l’animal. Il se doit de connaître et de respecter les standards de toilette de chaque race.

Par contre, le toiletteur animalier ne peut exercer une activité de médecine vétérinaire, mais doit avoir des connaissances en parasitologie externe.

Il existe des études détaillées sur le métier de toiletteur animalier réalisées par la Chambre Nationale des Prestataires Animaliers1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *