Ma méthode d'épilation

Tout d’abord je vais vous parler de l’épilation !!!!

Cette technique relève explicitement de l’arrachage du poil de couverture chez les races à poil dur : ce poil naît, pousse et mûrit, mais il ne tombe pas. C’est pourquoi notre intervention est déterminante (on pourrait la comparer à une mue artificielle). Il faut saisir le poil entre le pouce et l’index (ou à l’aide de lames spécifiques) et procéder à l’extraction de la couche la plus ancienne. Pour ce faire, il faudra tirer sur de petites mèches dans le sens de pousse du poil, tout en maintenant la peau de l’autre main, pour la garder bien tendue afin que le chien ne sente rien.

 
 

À savoir, l’épilation (Le stripping) sert à garder la forme typique de la robe chez de nombreuses races, il garantit une bonne texture et une bonne pigmentation. En revanche, la tonte au rasoir engendre un excès de sous-poil au détriment du poil dur de surface, ce qui favorise un poil doux, frisé et pauvre en couleur (par exemple, les tâches noires ou feu d’un Fox seront diluées, et un Schnauzer nain poivre et sel deviendra gris clair ou foncé en fonction de la couleur de son sous-poil). Le stripping a pour but de retirer les poils morts…. Donc non douloureux pour l’animal…

Les races à épiler Terriers, Westie, Scottish, Fox, Lakeland, Welsh, Irish, Cairn, Jack Russe et les autres… Schnauzers, Teckels à poils durs, Spaniels, Cocker Américain, Cocker Anglais, Setter, Springe et les autres.